Galettes des rois 2024

Ce dimanche 28 janvier c’est dans une ambiance chaleureuse que se sont retrouvés une soixantaine de nos adhérents pour partager un moment de convivialité.

Galettes préparées par la boulangerie Pelletier située dans la commune, coupe de champagne offerte par la section, café, friandises, la bonne humeur et le plaisir de se retrouver ensemble

Après les vœux de président remerciant aussi les personnes qui ont préparé la salle, une pensée aussi pour ceux qui pour des raisons diverses, en particulier de santé n’ont pu se joindre à nous, un rappel de la présence de nos porte-drapeaux à toutes les cérémonies locales, le président s’est adressé aux autorités invitées Mme Marie Claude LAVOCAT conseillère départemental et maire de Châteauvillain ainsi que M Yves SORE président des ACPG/CATM de canton pour les remercier d’avoir bien voulu être présents.

 

Des récompenses ont aussi été remises à des adhérents :

M Jean Claude LEGROS trésorier départemental et de notre section diplôme plus de 25 ans de Médaille Militaire.

Diplôme d’honneur avec médaille argent :

– M DEPIERRE René

– Mme PICARD Agnès

– Mme VIAL Françoise

Diplôme d’honneur avec médaille bronze :

– Mme HOGNON Françoise

Diplôme d’honneur :

– M CORNUE Sébastien

Continuer la lecture

Planification des cérémonies de ravivage de la Flamme

 

MEDAILLE MILITAIRE UD52 : PARTICIPATION AUX RAVIVAGES DE LA FLAMME SOUS L’ARC DE TRIOMPHE A PARIS EN 2024

          ETABLISSEMENT

DATE CEREMONIE  

 SECTION RESPONSABLE

Collège de La Rochotte    premier voyage  

Vendredi 15 mars

330° Section Chaumont -Nogent 

Collège de La Rochotte     second voyage

Vendredi 29 mars

330° Section Chaumont -Nogent

Ecole Jean Duvet

Langres

Mardi 7 Mai   

129° Section de Langres

Lycée professionnel Emile Baudot Wassy

Jeudi 30 mai   

1727°Section de Joinville -Wassy

Institution Oudinot

Chaumont

Mercredi 5 juin

330° Section Chaumont -Nogent

Collège Denis Decrès    Chateauvillain

Vendredi 7 juin

330° Section Chaumont -Nogent

Sapeurs-Pompiers de Langres 

Mercredi 17 juillet

 

129° Section de Langres 

 

La 330° présente à la Sainte-Barbe du 61°RA

 

Lundi 4 décembre, les diables noirs ont célébré la Sainte-Barbe, avec au programme, une cérémonie solennelle, pour ensuite partager des moments de cohésion et se challenger sportivement entre batteries du régiment. A cette occasion, le drapeau de la 330° section de la Médaille Militaire porté par notre camarade Christophe HUSSON-THOMASSIN a participé à la cérémonie solennelle. 

 

 

 

Général Pershing illustre médaillé militaire

Le Général Pershing est désigné commandant du corps expéditionnaire US (AEF) en France où il débarquera à Boulogne-sur-Mer le 13 juin 1917. Il installera son quartier général à Chaumont (Haute-Marne) où il aura la responsabilité de l’organisation, l’entrainement et l’approvisionnement  de l’AEF qui de 27 000 passera à près de 2 millions d’hommes à la fin de la première guerre mondiale.

La première division américaine opérationnelle le fut à Bourmont (Haute-Marne) : il s’agissait de la deuxième division d’infanterie US composée d’une brigade de marines et d’une brigade d’infanterie.

Après l’armistice, Pershing, continue son projet de structuration de l’armée. En 1919, le Congrès lui décerne le titre de General of the Armies des États-Unis. Il reste à ce jour l’officier le plus haut gradé qui n’ait jamais servi dans l’armée des États-Unis. Les seuls autres détenteurs de ce titre sont Washington et Ulysses S. Grant, qui l’ont reçu de façon posthume, respectivement en 1976 et en 2022, soit après Pershing.

La France lui décernera la Médaille Militaire le 15 septembre 1920.

(parmi les photos jointes, il y a son débarquement à Boulogne et l’inspection des troupes dans une caserne à Chaumont)

 

Le général CALLIES, décoré de la médaille militaire en 1957, a écrit :

« La médaille militaire est sans conteste possible la plus belle décoration française. Elle est faite pour récompenser les services rendus à la Patrie tout entière et non à certaines catégories, les services les plus désintéressés, les plus dangereux, une vie entière consacrée à l’Armée, des campagnes de guerre, des faits d’armes, des blessures, souvent la mort pour la défense ou le service de la France. Elle ne comporte ni degrés, ni grades. Elle est unique et totale, en effet, ce qui est le plus beau et le plus admirable, c’est qu’elle est la décoration du soldat et du sous-officier, qu’aucun officier ne peut recevoir, quels que soient ses mérites, mais qu’elle est en même temps, la récompense suprême des généraux en chef. Elle unit ainsi le plus humble et le plus élevé de la hiérarchie militaire, mais surtout le plus élevé au plus humble, que le premier reconnaît ainsi comme souvent le plus méritant. Ceci est unique et lui confère une valeur absolument exceptionnelle. »

Continuer la lecture